En France, comme au Japon, nous avons la coutume de faire savoir à nos proches quand un heureux évènement s’est déroulé dans notre vie. Que ce soit la naissance d’un enfant, une invitation de mariage, pour souhaiter la bonne année ou un joyeux anniversaire, une jolie carte à envoyer est souvent de mise. Mais s’il y a une chose qui distingue nos amis du pays du Soleil Levant, c’est avant tout l’attention porté aux enveloppes de ces cartes ! Laissez moi vous présenter le Mizuhiki, noeud traditionnel japonais portant la carte de voeux au summum du raffinement !

Des fils de papiers malléables à volonté !

sculpture fils papier

©TIER

Systématiquement, les enveloppes aux Japon se retrouvent affublés d’un magnifique nœud appelé Mizuhiki (水引). Le Mizuhiki est composé de fils en papier appelés Koyori (紙縒り). Ces fils sont si fermement torsadés, que toute l’eau contenue dans leurs fibres s’échappe et donne la dureté caractéristique du Koyori. On se retrouve donc avec des fils à la fois assez malléables pour créer des nœuds d’une grande finesse, et à la fois assez rigides pour garder leur forme. Ce qui les rends donc propices également à la sculpture et à l’élaboration de formes diverses et variées. De nos jours, nous avons par exemple des designers et artistes spécialisés dans le Mizuhiki qui confectionnent des bijoux, accessoires et décorations à partir de ces fils. Mais plus couramment, le Mizuhiki sert à sceller les enveloppes dans lesquelles sont enfermées les faire-part de naissance, invitations de mariage, étrennes, donations et autres lettres de bonnes augures.

Mizuhiki : l’art de transmettre ses émotions

Traditionnellement parlant, les fils portent une couleur symbolique : le blanc pour représenter le soleil, et sa lumière contenant toute les couleurs. Le rouge pour représenter l’Aube et/ou le sang, et la vie qui en découle. Le noir, représentant le crépuscule, et l’attente de la réalisation des souhaits. L’or et l’argent, pour leur couleur de métaux précieux, et donc symboles de richesse.

Fils couleurs symboliques

©HAIBARA

Donc selon les occasions, il convient d’utiliser les bonnes combinaisons de couleurs !
Pour transmettre ses sentiments de respect, ses salutations saisonnières ou des souhaits de bonheur, la combinaison Blanc/Rouge est de mise. Pour les souhaits de bonheur, notamment pour les mariages, on peut aussi utiliser les combinaisons Or/Argent ou Rouge/Or.
On peut aussi utiliser le Mizuhiki pour sceller nos enveloppes lorsque l’on veut exprimer ses condoléances ou sa profonde tristesse lors d’évènements plus funestes.
Dans ce cas-là, optez pour la combinaison Blanc/Noir ou Argent/Argent.

carte et faire part marriage

©HAIBARA – Musubikiri (gauche) et Hanamusubi (droite)

Il existe une multitude de techniques de nouages, pour des fins esthétiques et artistiques, mais pour respecter l’étiquette, il convient de choisir le bon nœud selon les circonstances.
Dans le cas par exemple d’un présent lors d’une naissance, une promotion ou un déménagement, on va opter pour un nœud que l’on peut dénouer et renouer à volonté comme le « Hanamusubi » (花結び).
C’est justement le genre de nœud que vous voudrez éviter pour exprimer au contraire un lien indéfectible comme lors de mariage, de service mémorial bouddhiste ou de visite à l’hôpital (appelé « Omimai » -お見舞い ).  Dans ce cas-là, optez pour le nœud « Musubikiri » (結び切り) !

Un loisir créatif et un métier !

De manière générale, on trouve au Japon des enveloppes avec un nœud déjà tout prêt. Mais on peut également faire appel à des spécialistes qui suivront scrupuleusement vos exigences en nouant à la main votre Mizuhiki.
Le Mizuhiki est de nos jours également très prisé dans le monde du DIY (Do It Yourself) japonais, et fait partie intégrante des loisirs créatifs populaires comme l’origami. Comme vous pouvez le voir à travers le travail de Nagaura Chie ci-dessous, certains Designers poussent le niveau très, très loin !

Mizuhiki noeud décoration

©TIER

Mizuhiki idée déco

©TIER


SOURCES EXTERNES:

« Haibara » : http://haibara-shop.jp/?mode=grp&gid=1623899

« Karnel » : http://kar-nel.jp/people/611