sirou kunimitu

L’histoire :

Sous le pseudonyme de Sirou Kunimitu, ce maître forgeron fonda son atelier en 1786 à Omuta (Préfecture de Fukuoka). Ses ancêtres forgèrent le katana (sabre japonais) et servirent pour le clan Yanagawa. Sirou Kunimitu est connu en tant que la lame tranchante. On raconte qu’en 1939, lors d’un concours de Tameshigiri (test de coupe du sabre), seul le sabre du fameux forgeron Kotetsu égalait celui de Kunimitu, et ce fut finalement ce dernier qui remporta la victoire. Que son sabre fut sélectionné pour l’empereur est un honneur pour sa famille.

sirou kunimitsu

Et aujourd’hui :

Cette fois-ci sous son vrai nom de famille, le descendant de la maison Komiya forge couteaux japonais. Ses couteaux sont fabriqués dans le respect de la tradition de ses ancêtres, et ils sont idéals pour les cuisiniers professionnels.

Coup de sabre par Sirou Kunimitu :
Des maîtres forgerons ont fait une démonstration de coups de sabre dans l’enceinte du temple au premier janvier.
Dans cette démonstration, les coups de sabre portent une valeur symbolique : ils « coupent » le malheur, la maladie, afin d’apporter la bonne santé à tous pour le nouvel an.

Les étapes de fabrication d’un sabre japonais :

(Pour des raisons de respect du secret de fabrication, toutes les étapes ne seront cependant pas écrites.)

acier tamahagane

L’acier Tamahagane est la matière première de la lame. Le Tamahagane étant très précieux, son prix est devenu cher.

On brûle du charbon de pin et lorsque la température atteint environ 1300°C, le forgeron frappe la brique et la plie de nombreuses fois.

comment fabriquer sabre japonais acier dur

L’acier dur est utilisé pour l’extérieur. (pour la lame)

acier doux

L’acier doux est utilisé pour l’intérieur.

comment fabriquer sabre japonais enveloppe

Le cœur est enveloppé d’un acier dur.

comment fabriquer sabre japonais barre

On le transforme en barre, puis en katana.

comment fabriquer sabre japonais argile

On recouvre la lame d’une couche d’argile, plus épaisse au dos et plus fine sur la lame, afin de conserver sa souplesse et son tranchant.

sabre japonais hamon

Lorsque le sabre est trempé, le tranchant de la lame se refroidit rapidement pour devenir un acier dur. Le dessin de la ligne de trempe est ce qu’on appelle le Hamon.

polissage sabre japonais

Le travail de polissage est très long et réalisé par l’artisan polisseur Togishi.

sabre japonais signe

Le nom du forgeron est signé sur son œuvre.

sabre japonais etape

La fabrication d’un katana prend environ plus de 6 mois.